Gino Servini, La femme et la fille de l'artiste, 1934-1935

Les sœurs oubliées 


Eléonore, fille d'une oiselière, pas très riche ... mais pas trop pauvre non plus, vivait seule avec sa mère.
Elle n'avait jamais connu son père et n'osait pas en parler avec sa mère. Pourtant elle rêvait d'en savoir un peu plus sur lui.
Angèle, fille de patron, excessivement riche, vivait seule avec son père. Où était sa mère? On lui avait raconté tant d'histoires sur elle quand elle était petite... Angèle avait fini par comprendre que toutes ces histoires étaient fausses.
Un jour la mère d'Eléonore contracta la tuberculose. Juste avant de mourir, la mère d'Eléonore prononça ces 3 mots: " Lettre, Grenier, Sœur."
Eléonore monta donc au grenier... elle chercha partout, des heures durant, puis trouva juste une lettre avec une adresse dessus. Cette lettre avait 27 ans ... tout comme elle.
Mais que va-t-elle découvrir? Une sœur? Une nouvelle famille?
Et que va-t-elle faire maintenant ...



Résultat d’images pour la fille et la femme de l'artiste beaubourg

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés