Henri Matisse-Fillette au chat noire ( Marguerite) -1910

- Hey Marguerite
- Salut Henri
- Tu es si belle aujourd’hui
- Comme tous les jours ! Car par ta faute jamais je ne pourrais changer
- Tu sais si je t’ai peint c’est pour chaque jour admirer ta beauté. Alors je t’en prie Marguerite arrête de te plaindre
- Cela m’est égale car moi maintenant je suis obligée de rester assise sur cette chaise . En plus ce chat n’arrête pas de me griffer et j’y suis allergique
- Oh ma belle Marguerite si tu veux je peux te faire voyager comme ça tu n’en t’ennuieras plus assise sur cette chaise
- Oh non certainement pas toi par contre si ça pouvais être Jules le beau fermier ça se serait autre chose !
- Comment ça ? C’est qui ce Jules ? Je pensais que tu n’aimais que moi !
-Avant oui , mais j’ai compris que enfaite c’est de ta faute si je suis là ! Mais si tu ne m’avais pas peinte je n’aurais jamais pu rencontrer Jules . D’ailleurs bouge toi car tu me chèches ce magnifique fermier
- Bien si c’est comme ça je m’envais
- Bon débarrât
Léa Cuisinier

Commentaires

Articles les plus consultés