Marwan - Homme au gilet vert - 1967



Le jour qui change toute une vie


Geoffrey, un jeune adolescent de 16 ans, menait une vie assez paisible. Il avait des parents présents et de bons points à l’école. Mais un jour, il commença à remettre sa vie toute entière en question. La raison : ses nouveaux amis. Celui-ci commençait en effet une nouvelle année, lui qui venait de changer d’école à cause de son déménagement. Le plus important pour lui était de se refaire au plus vite des amis. Seulement, les premières personnes qui sont venues vers lui étaient des voyous. Ils s’intéressaient à lui car ils espéraient le recruter dans leur bande pour faire le sale boulot. Voyant qu’il n’avait pas d’amis, il était une cible facile. Geoffrey a donc fais tout son possible pour se faire accepter dans ce groupe qui était le seul à s’intéresser à lui. Il a commencé à faire des choses de plus en plus graves pour épater ses nouveaux compagnons. Allant même jusqu’à entraver la loi. Les autres l’entraînaient de plus en plus dans leurs bêtises et Geoffrey, lui, savait que tout ça n’était pas bien mais c’était la seule solution qu’il voyait pour se faire accepter. Après plusieurs délits, il fût intégré dans leur bande. Il se laissa influencer et se comporta comme les autres. Si les autres volaient, il volait, si les autres fumaient, il fumait aussi et ainsi de suite. Jusque là, ses parents n’avaient rien vu venir.
Mais un jour, ils constatèrent que leur fils se droguait. En rentrant chez lui, Geoffrey était toujours sous l’effet de la drogue. Ses parents, voyant leur fils dans cet état, s’inquièterent. Ils le disputèrent et son père, furieux, le jetta dehors. Ce-dernier alors toujours sous emprise, marcha dans la rue à la recherche d’un endroit pour dormir. Quand soudain, une bagarre éclata. Il ne put faire autrement que de s’en mêler et il se fit tabasser très violemment. La victime, voyant l’agresseur se ruer sur Geoffrey prit la fuite. Heureusement, le gérant d’un café non loin de là appela la police en entendant les bruits de la bagarre, notamment des gémissements. La police débarqua juste à temps pour le sauver et arrêter son agresseur. Il était cependant en très mauvais état car l’agresseur s’était acharné sur lui  alors qu’il était au sol. La police l’emmena à l’hôpital afin de lui apporter les soins nécessaires. Ses parents, appelés par la police se précipitèrent à l’hôpital pour constater l’état de leur fils. Celui-ci avait de nombreuses blessures. Quelques jours plus tard, Geoffrey sortit de l’hôpital, il était changé. Certaines de ses blessures étaient soignées mais d’autres étaient définitives. Geoffrey garda des marques de son agression sur tout son corps. Ses parents se sentant responsables de ce qui lui était arrivé ne se le pardonnèrent jamais.
Geoffrey apprit petit à petit a vivre avec son nouveau corps. Il se sentait rejeté parce qu’il était différent. Ses anciens camardes le renièrent car ils ne voulaient plus de lui dans leur bande. Pour eux,  ça aurait été une honte de l’avoir dans leur groupe. Plus tard, ayant de nouveau changé d’école, Geoffrey se fit de vrais amis. Il promit à ses parents de ne plus jamais se laisser influencer, de ne plus jamais essayer de plaire à quelqu’un et de rester tel qu’il est.

Morgane Wynants

Commentaires

Articles les plus consultés