Robert Delaunay – La ville de Paris – 1910


Les dames de Paris.

 – Moi, je suis la femme du milieu. Je suis au milieu parce que les deux autres me protègent, enfin quand je dis me protègent c'est plus me rassurent. Je ne suis pas à l'aise dans ce tableau, j'ai l'impression d'être perdue, je ne sais même pas si je suis à Paris. Je crois voir la Tour Eiffel mais plus j'essaie de la distinguer plus elle se fond dans le décor. Parfois j'aimerais quitter mon tableau, enfin notre tableau...

 – Et voilà qu'elle recommence, je lui ai dit cent fois qu'on était à Paris et que c'était la Tour Eiffel mais il n'y a rien a faire. Moi je suis la femme de droite. Il faudra bien qu'elle s'y habitue, oui on n'est pas dans un tableau réaliste mais de nos jours il faut de l'ouverture d'esprit.


 – Oh, elles m'énervent à se disputer sans arrêt. Moi, la femme à gauche, je ne me mêle pas de leurs histoires. On est coincées ici pour un moment alors de toute façon on a pas le choix. Je préfère rester à l'écart, moi aussi j'aurais préférer un autre tableau mais on ne nous a rien demandé, alors on fait avec ce qu'on a. Et puis on ne peut pas trop se plaindre, on est quand même à Paris.

                                                                                        Clarisse Servais

Commentaires

Articles les plus consultés