Salvator Dali-Hallucination partielle-1931





   La touche sanguinolente 



Comme à mon habitude, je l’attendais. Toujours devant mon piano. Certains disent que ce sont les hommes qui sont infidèles. Mais cette fois- ci, c’est moi, un homme qui en est victime. Je le sais depuis longtemps, 1 mois environ. Elle rentre toujours très tard et pue l’alcool comme si elle était rentrée dans une piscine qui en était rempli. Je n’en peux plus de cette situation. Mais ce soir, j’aurai ma vengeance. Cela fait trop longtemps que je suis tourmenté par cette femme. Elle me dégoute au plus haut point, je ne la supporte plus. Je me suis enfin décidé, je vais la tuer. Je vais la tuer. Je vais la tuer! Dés l’instant où elle rentre dans la salle de vie ,je dégaine mon couteau et lui plante d’un coup ferme et précis.  Elle tombe là, Inerte , son corps baigne dans le sang. Je m’étais préparé à ce moment. Physiquement comme mentalement. Sans tourner un œil vers son cadavre sans vie, je rejoue du piano de plus belle.

 

Victor Henry

Commentaires

Articles les plus consultés